Recruter des salariés d’un concurrent pour s’approprier leur savoir-faire constitue du parasitisme

Recruter des salariés d’un concurrent pour s’approprier leur savoir-faire constitue du parasitisme

Le parasitisme vise l’ensemble des comportements par lesquels un opérateur économique s’immisce dans le sillage d’un autre afin de tirer profit sans rien dépenser de ses efforts, de son savoir-faire ou encore de ses investissements.

Parmi les actes de parasitisme fréquemment rencontrés figure notamment le recrutement de salariés d’un concurrent, dans le but soit de s’approprier son savoir-faire, soit d’entretenir une confusion pour la clientèle. Ainsi, un recrutement ciblé ayant pour but l’acquisition à coût réduit des procédés de réglage de l’outil de fabrication d’un produit susceptible de concurrencer celui issu des investissements de recherche et de développement antérieurement réalisés par le concurrent constitue un agissement parasitaire.

Cette publication a valeur d’information générale et ne saurait se substituer à une consultation juridique à jour de l’évolution des textes et jurisprudences applicables.
Elle est la propriété de ses auteurs. Toute reproduction totale ou même partielle est strictement interdite.
– RETEX Avocats Copyright –